Les risques

Aujourd'hui, de multiples études incriminent les effets nocifs des champs électromagnétiques : 
on ne peut donc plus ignorer leur impact sur le vivant ni la nécessité d’y remédier. 
C'est d'ailleurs pour cette raison que plusieurs textes ou études ont été adoptés, en vue de protéger le public.

  • Fatigue chronique, épuisement
  • Maux de tête
  • Troubles de la concentration et de la mémoire
  • Vertiges
  • Troubles du sommeil
  • Stress
  • Acouphènes, sensibilité au bruit
  • Arythmies cardiaques, oppression thoracique
  • Atteintes du système nerveux (pouvant déboucher sur des maladies dégénératives)
  • Tumeurs cérébrales dont les cas augmentent (au Royaume-Uni, 50% d'augmentation chez les enfants sur une période de 10 ans, suggérant la possibilité d'un lien de cause à effet entre les ondes et l'apparition de la maladie)

Mettre en place une hygiène électromagnétique limitant l’exposition aux ondes permet de se ressourcer au mieux, 
de limiter le niveau d’inflammation dans le corps  et donc de réduire les symptômes les plus courants.
Ce n’est pas parce que l’on ne ressent rien qu’il ne se passe rien au niveau cellulaire

Par exemple

Le rapport Bioinitiative, qu’un groupe de scientifiques a élaboré sur les champs électromagnétiques après analyse de plus de 1800 études indépendantes, a permis de fixer des normes compatibles avec la santé humaine ainsi que les normes de la Baubiologie allemande
En savoir plus

Le rapport de la Baubiologie allemande SBM-2015 qui fixe les normes les plus strictes de toutes en matière de biologie de l'habitat.

Les lignes directrices 2016 de l'EUROPAEM pour la prévention, le diagnostic et le traitement des sujets atteints de problèmes de santé et de maladies en lien avec les champs  électromagnétiques.

Les recommandations du Conseil de l'Europe qui fixe des normes plus de 100 fois inférieures aux normes françaises.

Les recommandations de l'OMS qui qualifie les ondes électromagnétiques de possiblement cancérigènes.

Le Conseil de L'Europe dans la résolution n°1815 en Mai 2011 a demandé l'interdiction du WiFi dans les écoles.

La loi Abeille qui interdit le WiFi dans les espaces dédiés à l'accueil, aux repos et activités des enfants de moins de 3 ans.

Le décret n° 2016-1074 du 3 août 2016 qui vise à protéger les travailleurs de France contre les risques liés aux champs électromagnétiques.

Le rapport de l'ANSES de mars 2018 qui recommande de poursuivre les travaux de recherche sur les effets sanitaires des radiofréquences.

Pénétration des ondes dans le cerveau

 

Pénétration des ondes dans le cerveau